Depuis le début de la crise, FranceActive est à la manœuvre pour protéger ses adhérents, et plus globalement toute la profession du sport et des loisirs, ainsi que favoriser une réouverture rapide et sécurisée.

Dans ce contexte, s’est tenu ce jour une nouvelle réunion de travail avec le Ministère des Sports.

La décision sur la réouverture des clubs de sports et de loisirs dépend maintenant du Conseil de Défense qui se tiendra dans les prochains jours.

FranceActive et le Ministère des Sports partage le souhait que les établissements ERP de type X puissent rouvrir avant mi-juin.

De même, les visions convergent sur la nécessité d’accompagner les clubs fermés ou pendant les premiers mois d’ouverture (exonérations de charges, activité partielle, etc.).

Toutefois, pour ne pas faire courir de risque aux personnels et aux clients, ces réouvertures pourraient être conditionnées :

  • A des différences entre zones vertes et rouges ;
  • A une attention particulière pour le fitness qui présente des risques particuliers de transmission lors de certaines activités ;
  • A des restrictions.

FranceActive rappelle qu’il a co-signé un guide métiers avec 2 organisations syndicales (CFTC Sport et SNEPAT-FO) représentant les personnels, gage de sérieux pour la reprise.

Le respect des préconisations faites dans ce document, celles éditées par les autorités sanitaires, relayées par les pouvoirs publics, seront fondamentales pour ne pas être pris à défaut lors d’éventuels contrôles et subir des fermetures administratives.