Depuis le début de la crise, FranceActive et ses 1 500 adhérents sont mobilisés auprès des pouvoirs publics :

  • Pour obtenir les meilleurs soutiens pour les entreprises pendant la fermeture (exonération totale de loyers et charges sociales, activation des assurances perte d’exploitation) et lors de la reprise (allègement de loyers et de charges sociales, campagne de communication gouvernementale sur les bienfaits du sport) ;
  • Pour rouvrir dans des conditions acceptables (protection des salariés, sécurité des clients) ;
  • Pour négocier un plan de reprise précis adapté aux activités de fitness et de plein air.

Chaque semaine, des réunions de crises se tiennent entre acteurs du secteur, en coordination avec les autres associations nationales européennes (via EuropeActive).

FranceActive-FNEAPL soutient donc activement toutes les initiatives, comme :

  • La Tribune parue dans Le Point du 11 avril qu’elle a co-signée avec toute la profession ;
  • Le Communiqué commun du 18 avril de toutes les Fédérations du Commerce sur l’annulation des loyers.

Cependant, au-delà des positions publiques, l’avenir immédiat de la profession se joue dans les négociations avec les partenaires sociaux (au sein de la Branche) et les pouvoirs publics (en particulier le Ministère de la Jeunesse et des Sports). Des réunions sont programmées cette semaine et la suivante.

Aussi, FranceActive-FNEAPL a été contraint de décliner l’invitation de Planet Fitness pour son évènement Fit Business online du 24 avril.

En effet, à cette date, FranceActive-FNEAPL ne pourra pas encore communiquer d’informations précises et pratiques tant attendues par la profession et veux donc éviter les effets d’annonces sans fondement. Cela a toujours été notre credo, et nous ne désirons pas changer d’attitude sous la pression ou pour satisfaire d’autres intérêts.

Il est crucial de permettre à chaque entreprise de faire un choix en conscience entre ouvrir vite (coûte que coûte) ou attendre (plus longtemps) les conditions d’accueil plus sereines pour les adhérents.